Journée portes ouvertes de Brusafe, samedi 23 avril

Le samedi 23 avril, Brusafe organisera pour la première fois, en collaboration avec les quatre écoles, une journée portes ouvertes de 10h00 à 17h00. Cette journée sera organisée au profit des potentiels candidats intéressés par le secteur de la Sécurité, de la Prévention et du Secours. L’événement sera orienté « information et recrutement » (il ne s’agira donc pas d’une familyday). Les visiteurs devront en effet s’inscrire à l’avance via le formulaire d’inscription.

L’objectif de cet évènement est triple :

  1. Promouvoir les métiers de la sécurité, de la prévention et du secours : une des 5 missions de Brusafe,
  2. Présenter les employeurs du secteur et les possibilités d’engagement et de carrière,
  3. Présenter le campus de sécurité Brusafe : présenter les infrastructures et les écoles afin de convaincre les candidats potentiels de suivre leur formation sur le campus de Brusafe.

Les visiteurs pourront visiter les stands des divers employeurs, partenaires et écoles. En parallèle, des visites et démonstrations seront organisées : simulateur de conduite de police, salle immersive AMU, appartement du crime, etc. Les personnes intéressées pourront également s’entretenir avec des aspirants en formation et/ou des chargés de cours. Des démonstrations extérieures seront également proposées. Enfin, les visiteurs pourront rencontrer le Centre d’Orientation au Recrutement de Brusafe qui pourra aider les candidats dans leur préparation aux épreuves de sélection d’application pour certaines professions du secteur.

Journée d’étude « Filmer et être filmé dans le cadre d’une intervention » – 17/11/21

Programme de la journée d’étude « Filmer et être filmé dans le cadre d’une intervention »

Mercredi 17 novembre 2021

Brusafe, rue du Planeur 10, 1130 Haren (Comment se rendre à Brusafe ?)

De 09h00 à 17h30 (suivi d’un drink)

La journée d’étude sera organisée autour de 6 interventions (d’environ 25 minutes chacune), en séance plénière, suivies de sessions de questions/réponses (25 minutes également) avec un public composé de professionnels du secteur.

9h00
Mot d’introduction


Sophie LAVAUX
Directrice générale de BPS – Haut-fonctionnaire de l’arrondissement de Bruxelles-Capitale


09h15
Cadre juridique général


Christian DE VALKENEER Président du tribunal de première instance de Namur-Dinant   Marc ISGOUR Avocat et membre du Conseil
de l’Ordre du barreau de
Bruxelles, Maître de
conférences invité à l’IHECS
et assistant à l’ULB en droit
des média
s
Christian De Valkeneer et Marc Isgour présenteront les aspects juridiques de la question. Parmi ceux-ci, les problématiques ci-après seront abordées : Peut-on filmer une intervention policière? Quid de la protection de la vie privée des policiers filmés? Quid de l’usage de ces images? Peut-on les placer sur les réseaux sociaux?

10h15
Le copwatching : quand le
droit de filmer transforme les
relations entre la police et les
citoyen
s

Michel DERAEMAEKER Chef de corps de la zone de police Uccle/W-B/Auderghem Laurent MASSET Porte-parole de la zoneQu’il soit militant, journaliste ou simple citoyen, le « spectateur »
d’une intervention aussi banale soit-elle a de plus en plus souvent le
réflexe de filmer les policiers en action, voire même de questionner le
bien-fondé de cette intervention. Cette démarche a bien entendu un
impact sur les interactions entre les personnes.
A travers des exemples, la zone de police Uccle/WatermaelBoitsfort/Auderghem présentera les questions de communication
lorsque des interventions sont filmées, notamment l’attitude que les
policiers devraient adopter dans ces situations, largement fondée,
quand elle n’est pas adéquate, sur la méconnaissance et le flou des
règles en vigueur.
Le policier comme faiseur d’images et la bodycam comme outil de
rééquilibrage seront également évoqués.
11h15
Pause-café


11h45
Ligue des droits humains


Pierre-Arnaud PERROUTY DirecteurLe droit de filmer la police sera analysé sous l’angle de la liberté d’informer mais aussi comme instrument de contrôle démocratique. La question de la preuve est en effet centrale dans les dossiers de violences et les images y occupent une place importante. Le cas plus spécifique des bodycams sera également abordé, dès lors qu’elles posent des questions en termes d’objectifs, de protocoles d’utilisation et de statut des images.

12h45
Pause du midi


13h45
Perspectives internationales et analyse médiatique et journalistique


Julien BALBONI L’Echo, Chroniqueur judiciaire et chef d’éditionL’objet de l’intervention de Julien Balboni, en tant que journaliste à L’Echo, chargé notamment des thématiques autour de la justice et de la police, est double.   Il d’agit d’abord d’effectuer un tour d’horizon sur la manière dont les autres pays d’Europe et du monde traitent l’impact de l’image vis-à-vis du travail de la police. L’objet est donc de nourrir la réflexion sur l’utilisation de caméras portatives par la police. L’autre aspect de cette intervention sera de creuser l’impact médiatique des images de policiers filmées par le public, ce qu’elle change dans la manière de travailler au quotidien des équipes, la manière dont les médias s’emparent, et comment lesdits médias traditionnels sont parfois dépassés par les nouveaux qui s’embarrassent parfois moins de contradictoire.

14h45
Possibilités et défis posés par
l’utilisation de la bodycam
par la police intégrée :
quelques conclusions d’une
recherche


Vincent SERON Professeur au Département
de criminologie de l’ULiège
Cette recherche, financée par le SPF intérieur, a été menée
conjointement par la KULeuven (Prof. dr. Jeroen Maesschalck et
Valerie Goyvaerts) et l’ULiège (Prof. dr. Vincent Seron) entre octobre
2020 et septembre 2021. Au travers d’une analyse de la littérature
scientifique existante et d’un dispositif de recherche (entretiens,
focus-group) couvrant à la fois la Wallonie et la Flandre, elle a permis
de produire des recommandations et des propositions de
modifications législative sur les bodycams.
15h45
Pause-café


16h15
Zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles : directives et dimension réglementaire


Stéphanie ROUSSEL
Juriste-conseil de la zone
Olivier Slosse
Porte-parole, DGG et
conseiller du chef de corps
La zone évoquera la dimension réglementaire de l’usage des bodycams, afin de donner un complément à la présentation sur le cadre juridique général. Plusieurs questions seront abordées, notamment sous l’angle d’un aller-retour entre règlement et usages sur le terrain : que faire quand une personne ne souhaite pas être filmée, quid de l’usage de la caméra quand des policiers entrent dans une commune où leur usage n’est pas autorisé ?

17h15
Mot de clôture




Bernard MICHIELSEN Premier substitut-adjoint du procureur du Roi
17h30
Ouverture du drink

Vous pouvez retrouver une version imprimable du planning de cette journée d’étude juste ici.

Pour plus d’information event@brusafe.brussels

Visite de l’ASBL 100% jeunes

Hier, notre Centre d’Orientation au Recrutement donnait une séance d’info interactive aux jeunes de l’ASBL @100% jeunes. Ils ont ainsi pu participer à différentes activités, via leur smartphone, leur permettant de découvrir l’accompagnement individuel et personnalisé que nous offrons gratuitement à toute personne intéressée par les métiers de la prévention, de la sécurité et du secours 👮👩‍🚒🚒🚑 Vous souhaitez avoir plus d’informations sur cet accompagnement 100 % gratuit ? Contactez-nous! C’est par ici 👉 https://brusafe.brussels/cor/#

Inauguration de Brusafe 05 mai 2021

L’inauguration de Brusafe a suscité l’intérêt des médias et nous a offert une belle couverture médiatique ! Merci à La Dernière Heure, La Capitale, Sud Presse, La Libre Belgique, BX1 et Le Soir d’avoir mis en lumière l’inauguration de nos nouveaux bâtiments.

Retrouvez tous les articles de presse ci-dessous :

De la fumée émane d’une station de métro bruxelloise. Un attentat vient de s’y produire. Trois victimes gisent au sol. C’est alors qu’un policier, un médecin et un secouriste ambulancier, également militaires, interviennent de concert pour sécuriser les lieux et apporter les premiers soins. Il s’agit là non pas d’un réel attentat mais bien d’une simulation grandeur nature réalisée dans une pièce de la toute nouvelle école des métiers de la sécurité, de la prévention et du secours, appelée Brusafe et située à Haren, à deux pas du Décathlon… Lire la suite

Crée en 2019, le campus de Brusafe accueille désormais dans le cadre de leur formation pompiers, policiers, secouristes-ambulanciers, gardiens de la paix, agents et constatateurs SAC sur un même site. Brusafe, c’est le fameux campus de la sécurité dans les cartons de la Région bruxelloise depuis deux ans. Lancé en 2019, le site a été officiellement inauguré mercredi en présence du ministre-président Rudi Vervoort (PS).
L’école accueille des formations de base et continues des métiers du secteur de la prévention, de la sécurité et du secours… Lire la suite

Sur le nouveau campus, les aspirants policiers, pompiers, secouristes-ambulanciers, gardiens de la paix et bien d’autres encore pourront profiter, outre des 35 salles de cours, d’espaces spécifiques destinés à des simulations, mais aussi à des nouvelles formes de pédagogie active... Lire la suite

…La spécificité de ce nouvel établissement : centraliser, dans un seul et même bâtiment, plusieurs corps de métiers afin d’acquérir des automatismes et d’améliorer la collaboration sur le terrain. On y retrouve ainsi les futurs pompiers, policiers, secouristes-ambulanciers, gardiens de la paix et agents constatateurs.
Grâce à ce nouvel établissement, la Région bruxelloise entend davantage
“bruxelliser” la fonction de police dans la capitale.
.. Lire la suite

Coronavirus oblige, on a sabré le champagne un peu plus tard que prévu dans les murs de Brusafe, la nouvelle école bruxelloise des métiers de la sécurité aménagée dans le nord de Bruxelles, à proximité de l’Otan. Cela fait
pourtant depuis septembre 2020 que les formations de l’Ecole de Police (Erip) l’Institut de Formation en Aide Médicale Urgente (IFAMU), le Centre de Formation des Pompiers de Bruxelles (CFPB) et l’École Régionale d’Administration Publique (ERAP) sont dispensées dans cet ancien complexe de bureaux, que des cloisons ont rapidement (et parfois chichement) transformés en salles de classe.
Un projet de regroupement souhaité de longue date par la Région bruxelloise. Promu avec la volonté de créer des nouvelles synergies entre ces différents corps de métier, ce nouveau pôle doit notamment permettre de réaliser des économies d’échelles et de moderniser par ce biais les infrastructures de chaque école. Une dynamique déjà à l’œuvre : en se promenant ce mercredi entre les étages du nouveau « campus », on tombait ainsi sur un simulateur de conduite flambant neuf ou encore sur une pièce simulant des conditions d’intervention « post-attentat », avec fumigènes et bruits d’explosion.
. Lire la suite

« La formation est un enjeu essentiel pour la sécurité en Région bruxelloise », explique Yves Bastaerts, directeur général de Bruxelles Prévention & Sécurité (BPS). « Brusafe, en agissant comme guichet d’entrée unique pour le
recrutement et la formation de jeunes Bruxellois, porte cette vision intégrée de la sécurité publique. »
Lire la suite

Un des intérêts du Brusafe est qu’il permet la tenue d’exercices transdisciplinaires. Etudiants ou professionnels cherchant à perfectionner leurs compétences peuvent y suivre des formations croisées ou réaliser des exercices communs, ce qui favorisera une meilleure pratique en temps réel. Un ambulancier, un policier et un pompier pourront ainsi réaliser ensemble un exercice d’évacuation durant lequel ils seront amenés à mieux comprendre la façon de travailler de l’autre corps de métier.. Lire la suite

Brusafe abrite également le centre d’orientation pour le recrutement créé pour aider les personnes dans leur recherche d’un emploi dans les services de sécurité, de prévention ou d’urgence. Le centre propose une série de services gratuits tels que des entretiens d’orientation, une préformation ou une simulation de tests de sélection... Lire la suite

Foto van een politieman

Séances d’information – préformation aux métiers de la police (avec le CEFIG)

Séances d’information – préformation aux métiers de la police (avec le CEFIG)

Les métiers de la police vous intéressent ?

Parmi les nombreuses séances d’information (en ligne) organisées par Jobpol, certaines séances ont pour thème les tests de sélection et les préformations aux métiers de la police. Celles-ci sont organisées en collaboration avec Brusafe!

Au programme :

Durant deux heures, vous recevrez des informations sur les fonctions civiles et en uniforme et la procédure de sélection. La deuxième partie de la séance mettra l’accent sur l’aide que vous pouvez recevoir de la part de Brusafe dans votre préparation, mais également sur les préformations police organisées par le CEFIG.

Tout un programme pour être le plus informé possible et tout mettre en œuvre pour réussir les tests de sélection de la police !

Vous souhaitez participer à l’une de ces séances ? N’hésitez pas à vous inscrire sur le site de Jobpol : https://www.jobpol.be/fr/evenements

Les conseillers du COR sont également à votre disposition pour toute question sur les préformations, les tests de sélection ou la formation de base !

Policier de dos
©Aurore Delsoir Photography

« Ambulancier: la formation qui sauve des vies »

« Ambulancier: la formation qui sauve des vies »

Saviez-vous que 80% du temps de travail d’un pompier se déroule dans une ambulance ? 🚒🚑

Ce weekend, References.be a publié un dossier spécial sur le secteur de la santé. 🩺 Nous avons eu l’honneur de faire la première page !

Les pompiers et les secouristes-ambulanciers font, chaque jour, un travail impressionnant au service des autres. Il est important pour nous de faire connaitre ces métiers !

Vous souhaitez devenir pompier ou secouriste-ambulancier volontaire à la Croix-Rouge ? N’hésitez pas à prendre contact avec le COR pour plus d’informations !

Ambulancier: la formation qui sauve des vies !
Publicité Brusafe

Brusafe a déménagé !

Brusafe a déménagé !

Brusafe a rejoint ses nouveaux bâtiments rénovés au mois de juillet.
En août, des formations police ont d’ailleurs déjà été dispensées sur site.
La suite ? L’IFAMU, l’ERAP et le CFPB rejoignent progressivement le bâtiment et l’entièreté des formations aux métiers de la sécurité, de la prévention et du secours est prévue pour l’automne.
Suite aux mesures prises dans le cadre du COVID, la date de l’inauguration officielle n’a pas pu encore être fixée.
En attendant, vous pouvez toujours prendre contact avec le COR via le chat Facebook ou par e-mail à cor@brusafe.brussels 
Brusafe prend soin de ses élèves, ses collaborateurs et ses visiteurs. C’est pourquoi diverses mesures ont été mises en place afin de lutter contre la propagation du COVID-19. Vous trouverez un résumé de ces mesures sur l’affiche ci-dessous :

Mesures COVID-19 au sein du bâtiment Brusafe

Suspension et report de formations

COVID-19 Suspension et report de formations

Les formations données par l’ERAP , l’IFAMU, le CFPB et l’ERIP sont impactées par le COVID-19.

Actuellement et jusqu’à nouvel ordre les formations de l’ERAP, l’IFAMU et l’école du feu sont suspendues.


Les formations de base données en ce moment à l’ERIP sont maintenues, mais seront adaptées. Les formations continuées de l’ERIP sont reportées.

Nous vous tenons au courant de l’évolution de la situation.

Restez prudents ! 🙏

Le COR 100% digital

COVID-19: Le COR 100% digital

Le gouvernement fédéral a annoncé ce jeudi soir qu’il invitait tout le monde à prendre les mesures nécessaires afin de contenir la dispersion et la multiplication du Coronavirus.

Le Centre d’Orientation au Recrutement adapte donc ses services.

A partir de ce lundi 16 mars, nous serons 100% numérique afin de pouvoir rester disponible et de continuer à répondre au mieux à vos requêtes !

Vous pouvez nous laisser vos coordonnées et votre demande via notre adresse mail: COR-OR@brusafe.brussels 📧 et nous vous recontacterons via mail/Skype/telephone à votre meilleure convenance.

Vous pouvez également nous joindre via le Facebook chat de 10h à 12h et de 14h à 16h du lundi au vendredi.

Merci pour votre compréhension !

Prenez soin de vous et de vos proches !

A bientôt! 🍀

L’équipe du COR

Plus d’information sur le COVID-19 (Coronavirus) ? bps-bpv.brussels

Le projet « Point de contact écoles » remporte le Prix David Yansenne 2019

Le projet « Point de contact écoles » remporte le Prix David Yansenne 2019

Le jeudi 12 décembre a eu lieu la cinquième édition du Prix David Yansenne.

Le prix David Yansenne est un prix remis chaque année par le Ministre Président de la Région Bruxelles-Capitale afin de récompenser un ou plusieurs projets mêlant différents acteurs de la Région dans le but d’améliorer les services de prévention et de sécurité offerts aux citoyens.

Cette année, le prix a été remis au projet « Point de contact écoles ». Une collaboration entre la zone de police Montgomery et les services de prévention des communes d’Etterbeek, de Woluwe-Saint-Pierre et de Woluwe-Saint-Lambert.

La remise du prix était suivie de la remise des diplômes aux lauréats 2019 des formations de sapeur-pompier, de secouriste-ambulancier, d’agent, d’inspecteur et d’inspecteur principal de police, de gardien de la paix et d’agent constatateur et sanctionnateur SAC.

Cette année ce n’est pas moins de 699 candidats qui ont terminé avec fruits une des formations de base permettant d’accéder aux métiers de la prévention, de la sécurité et du secours : 120 sapeur-pompiers ont suivi leur formation de base à l’Ecole du Feu, 67 gardiens de la paix, 75 agents Constatateurs SAC et 9 agents sanctionnateurs SAC ont suivi leur formation de base à l’ERAP, 247 policiers ont suivi leur formation de base à l’ERIP et 181 personnes ont suivi une formation en aide médicale urgente à l’IFAMU (Croix-Rouge, pompiers et militaires).

(Voir le reportage de BX1 à ce propos)

Cette soirée était organisée en collaboration avec Bruxelles Prévention et Sécurité.


Présentation du lauréat du Prix David Yansenne 2019 : Le projet « Point de contact écoles »