APPEL À CANDIDATURE – PROFESSIONNALISATION AU GRADE DE SAPEUR (FONCTION : DISPATCHER)

  • Bruxelles
  • Applications have closed

Website SIAMU

Le SIAMU lance un appel à candidat.e.s pour des emplois de dispatcher (au grade de sapeur-pompier), à pourvoir par professionnalisation.
L’ensemble des informations se trouvent dans le PDF annexé.

DESCRIPTION

Général

  • Le dispatcheur prend les notifications/appels, les évalue conformément aux accords en vigueur au niveau zonal en matière de classification et priorité, et enregistre la notification/l’appel, uniquement si ce processus n’est pas automatisé.
  • Si le processus n’est pas encore automatisé, le dispatcheur alerte les équipes et coordonne la phase de départ. Il assure une information adéquate envers les équipes et les véhicules mobilisés et coordonne la communication radio. Pendant la lutte contre l’incident, le dispatcheur enregistre les informations pertinentes.
  • Il traite de manière adéquate les demandes d’aide du terrain, telles que les demandes de renfort et les demandes spécifiques.
  • À l’issue de l’incident, il enregistre les informations pertinentes. Il évalue sa propre manière d’agir et contribue, le cas échéant, à l’évaluation générale de la notification/l’appel.
  • Lorsque le numéro 1722 est activé (pour les interventions de pompiers non urgentes), les appels entrants sont pris en charge et traités par les dispatcheurs pompier.

Réceptionner et enregistrer une notification/un appel (Tâches possibles, non limitatives)

  • Prendre une notification/un appel et collecter les données-clés.
  • Enregistrer la notification/l’appel.
  • Classer et établir les priorités relatives à la notification/l’appel conformément aux accords convenus.

Support de la mobilisation  (Tâches possibles, non limitatives)

  • Alerter les services/personnes adéquates selon les accords établis ou renvoyer aux instances ad hoc, pour autant que ce processus ne soit pas automatisé.
  • Contrôler les équipes engagées en ce qui concerne la nature et le site de l’incident.
  • Veiller à une application correcte des procédures de liaison.
  • Identifier les dysfonctionnements dans le système de dispatching, en évaluer les conséquences pour le processus opérationnel et entreprendre l’action adéquate.
  • Fournir aux équipes de secours les informations nécessaires relatives à l’incident.
  • Ajuster les moyens de l’intervention si des informations complémentaires l’imposent.
  • Appliquer la procédure de montée en puissance d’augmentation des effectifs.
  • Maintenir le contact avec les équipes de secours pendant l’intervention, en tant que point d’information central

Clôture de la notification/l’appel (Tâches possibles, non limitatives)

  • Consigner toutes les informations pertinentes lors de la clôture d’un incident.
  • Veille à la disponibilité des équipes mobilisées.
  • Évaluer ses actions personnelles.
  • Signaler et rapporter les points d’amélioration au niveau des procédures et des méthodes de travail.

PROFIL

Pour introduire leur candidature, les candidat.e.s doivent répondre aux conditions suivantes à la date du 1er avril 2023 :

  • Être nommé.e en tant que membre du personnel volontaire ;
  • Répondre à la description de fonction ;
  • Disposer d’une ancienneté de grade (et/ou d’un grade supérieur) d’au moins deux ans, stage de recrutement non compris ; avec une expérience de deux années en tant que dispatcher ;
  • avoir obtenu la mention « satisfaisant », « bien » ou « très bien » lors de la dernière évaluation ;
  • ne pas être sous le coup d’une sanction disciplinaire non radiée.

OFFRE

Si vous êtes lauréat et en ordre utile au regard des places disponibles, vous serez engagé.e comme agent statutaire (durée indéterminée) avec le barème y afférent D151.

Le traitement minimum de départ s’élève à 34252,29 euro (salaire annuel brut, déjà adapté à l’index actuel, allocations réglementaires et ancienneté non comprises).

Avantages

  • possibilité de bénéficier d’une allocation de bilinguisme
  • nombreuses possibilités de formations (à suivre durant les heures de travail)
  • possibilité de souscrire à une assurance hospitalisation à des conditions avantageuses
  • gratuité des transports en commun pour le trajet domicile-lieu de travail
  • accessibilité aisée via les transports en commun
  • possibilité de recevoir une prime pour les déplacements en vélo
  • 35 jours de congé par an
  • jours de congé de compensation au prorata du nombre de garde à prester annuellement
  • divers avantages sociaux